Ces problèmes de peau équins sont plus ou moins fréquents. Ils peuvent apparaitre à n'importe quelle saison, en fonction de l'environnement de vie du cheval. Certains sont même très proche des symptômes de la dermite estivale. Une chose est sure, il est primordiale d'identifier la cause de ces pathologies pour apporter le soin adapté.

II - PARASITOSES EQUINES : LE POINT

LA GALE DES CRINS

Définition résumée : Peau sèche attirant les acariens (psoroptes) en surnombre et provoquant des démangeaisons fortes dans les crins. Reconnaissable à une invasion de pellicule blanche.

Zones touchées : Crinière, oreilles et queue

Saisonnalité : période humide

SymptômesPrurit intense et localisé, présence de nombreuses pellicules blanches et fines, perte de crins.

Soins immédiatsanti acarien et lotion /crème apaisante

A noterPeut entrainer des otites externes, avec head-shaking ou port asymétrique des oreilles

LA GALE DES PATURONS (GALE CHORIOPTIQUE), UNE DES "GALE DE BOUE"

Définition résuméePeau sèche attirant les acariens chorioptes en surnombre et provoquant des démangeaisons fortes sur les membres. Reconnaissable également à une invasion de pellicule/poudre blanche.

Zones touchéesmembres, peut s’étendre au ventre 

Saisonnalitésurtout hivernal ou par temps humide. Moins fréquente en période de chaleur et de sécheresse.

Symptômes : prurit localisé sur les membres, amas de pellicules blanches dans les poils, croutes sèches, poils agglutinés. Le cheval frappe fréquemment des pieds ou se mord.

Soins immédiatsacaricide à renouveler. Hydratation de la peau par voix interne et externe

A noterFréquent chez les races à fanons abondants (Frison, Irish cob, chevaux de trait..)

L'ECZEMA DU PATURON (L'AUTRE GALE DE BOUE !)

Définition résuméeLa boue se colle aux membres. En séchant et en tombant (ou brossage) elle emporte les poils laissant la peau à nue, irritée donc sujette aux infections bactériennes

Zones touchéespaturon, boulet. Peut monter jusqu'au genou.

Saisonnalité : surtout automne/ hiver/ début de printemps (humidité), mais également en été en cas d’alternance pluie/soleil et en cas de mauvaise hygiène.

Symptômes : Croutes, peau rosie, gonflement éventuel du membre. Peu ou pas de démangeaisons.

Soins immédiats : ôter délicatement la boue, ne pas utiliser d’eau sinon sécher avec une serviette. Appliquer un baume réparateur-cicatrisant (voir un antibactérien), hydratant. Protéger impérativement la zone par un corps gras et hydrofuge.

A noter : Eviter le pansement, les bandes, les cloches et tout élément pouvant enfermer l’humidité. Si utilisation d’un baume hydrofuge, la mise au sec de l’animal n’est pas nécessaire. Faire marcher l'animal le plus possible.

LA DERMATOPHILOSE

Définition résuméeInfection cutanée due à une bactérie (Dermatophilus congolensis) hygrophile (aime l’humidité).

Zones touchéesZones de transpiration, d’écoulement et de stagnation de l’eau (membres, croupe, garrot, ligne du dos)

Saisonnalitésurtout automne/ hiver/ début de printemps (humidité), mais également en été en cas d’alternance pluie/soleil et en cas de mauvaise hygiène.

SymptômesCroutes provoquant dessurélévations visibles des poils. Perte de poils agglutinés en pinceaux, avec une croute à leur base. Peu ou pas de démangeaisons. Contagieuse par contact direct ou indirect (via matériel de pansage)

Soins immédiats : anti bactérien 

A notercette pathologie est benigne le plus souvent. Elle disparait souvent naturellement mais il est important de surveiller. Attention, les anti bactériens sont agressifs pour la peau. Il s'agit de les utiliser quand cela est vraiment nécessaire

LES OXYURES (VERS)

Définition résumée : fortes démangeaisons de la queue liées à la présence d’œufs agglutinés par du cément sur le pourtour de l’anus

Zones touchéesQueue, fesses, pourtour de l’anus

SymptômesPrurit intense localisé, crins ébouriffés à la base de la queue, pertes de poils et plaies au niveau de l’anus

Saisonnalitétoute l’année  

Soins immédiats : vermifuge adapté

A noter : Quand en été le cheval se gratte uniquement la queue (queue en chou fleur), il est fort à penser qu'il s'agit d'oxyures plutôt que d'une dermite estivale.

LES POUX

Symptômes : Prurit intense plus ou moins diffus, poux visibles à l'oeil nu, perte de poils et de crins. Contagieuse entre chevaux. Plus fréquente chez les jeunes ou les chevaux affaiblis.

SaisonnalitéAutomne/hiver/début du printemps

Zones touchées : Crinière, queue, tête, encolure, dos, cuisses, membres

Soins immédiats : acaricide

LA TEIGNE

Définition résuméeAffection cutanée liée à un champignon kératinophyle (Trychophyton equinum)

Symptômes : Pertes de poils circulaires, avec croûteset squames en périphérie. Pas de démangeaisons, sauf pour faire tomber le poil détaché. Très contagieuse, par voie directe ou indirecte (via le matériel de pansage, l’environnement).

Saisonnalitésurtout automne/hiver (humidité), mais possible toute l’année

Zones touchéesTête, encolure, thorax, plus rarement les membres

Soins immédiats : antifongique et mise à l'écart des congénères. Désinfection du matériel.