0 Produit Produits dans le panier

Votre panier

Aucun produit

Livraison
À définir
Total
0,00 €

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés réaliser des statistiques de visites.

Prévenir les problèmes de gale de boue simplement

La gale de boue du cheval est un fléau, on le sait tous. Mais elle n'est pas si mystérieuse que ça et on peut relativement facilement l'éviter. Dans notre article "gale de boue, ce qu'on ne vous dit pas", nous avions mis en avant une des causes principales de son apparition : une peau sèche. Bien sûr, il y a d'autres causes comme la faiblesse immunitaire du cheval, son exposition prolongée dans des zones à risques (boue, litière souillée et trempée....), protections de membres irritantes, absence d'abri ou de ventilations etc. Bref, les causes sont au final multiples mais pas inconnues. Et c'est tant mieux.

1- Évitez à votre cheval d'avoir une peau sèche


En interne
, on agit par notamment par supplémentation d'Omega 3 et 6 (graine de lin, huile de cameline, foin de qualité et varié etc... sont des apports qui peuvent améliorer l'hydratation cutanée du cheval).

En externe, c'est encore plus simple : on applique préventivement un baume qui permet de faire barrière à l'humidité mais qui hydrate la peau en la laissant respirer. On évite la vaseline ou tout produit en contenant (elle étouffe la peau et à moyen terme, accentue la sécheresse cutanée localisée).

2- Protégez les zones à risques

Sur les zones les plus exposées à la boue ou à l'écoulement de l'eau (épaules, intérieur des cuisses, membres, dos...), on peut facilement éviter les problèmes de dermatophilose en appliquant ce même type de baume (Natjely). Il fera écran mais agira comme un soin cutané de choix pour renforcer l'élasticité de la peau et ainsi lui permettre de se défendre elle-même. 

  • 35 Reviews
    13,25 € In Stock

3- Éliminez les risques de problèmes

Matériels : guêtres, cloches permanentes, bande de repos... sont des artifices qu'il ne faut utiliser qu'à bon escient et toujours très temporairement. Leurs frottements et leur utilisation prolongée peut générer des blessures, irritations ou assèchement de la peau qui peuvent par la suite déstabiliser l'épiderme et permettre l'apparition de bactéries.

Environnementaux : l'absence de ventilation (box), l'environnement trop boueux ou fortement souillé, sont autant de facteurs à risque pour votre cheval.

4- La douche

Doucher les membres pour ôter la boue n'est pas une solution réelle. Cela doit être fait régulièrement mais en aucun cas quotidiennement. En effet, l'eau (souvent froide) va agresser la peau déjà sensibilisée et la fragiliser encore plus. L'idéal est une fois par semaine en utilisant, une fois encore un produit approprié.

Bannissez les désinfectants (on les utilise pour de mauvaises plaies nécessitant une désinfection). Optez pour un shampoing doux, parfaitement adapté à l'épiderme du cheval et à ses conditions de vie et contenant des plantes à effet anti bactérien et décongestionnant, comme le tea tree.

  • 14 Reviews
    16,58 € In Stock

En résumé, notre routine de prévention "gale de boue":

1- Utilisez "Shampoo TT" d'Animaderm une fois par semaine (ou tous les 10 jours) en séchant bien avec une serviette éponge.

  • 14 Reviews
    16,58 € In Stock

2- Appliquez "Natjely" une fois par semaine sur les zones à risque pour faire barrière tout en restaurant l'élasticité de la peau de votre cheval

  • 35 Reviews
    13,25 € In Stock

VOIR AUSSI NOS ARTICLES

Ces informations ne remplacent en aucun l'avis et les conseils de votre vétérinaire. Elles sont issues de notre analyse et expérience depuis plus de 12 ans sur les problèmes de peau des chevaux.